Qualifs. Coupe du Monde 2010 : La Chine surclasse le Myanmar

Publié le par Seb

On attendait la Chine au tournant pour ce premier match de qualification de la Coupe du Monde 2010 de la zone Asie. Et la première rencontre dirigée par le serbe Vladimir Petrovic fut une réussite sur tous les plans. Comme l’avait annoncé le nouveau sélectionneur, ce fut du football offensif pendant 90 minutes, avec 7 buts au total face à une faible équipe de Birmanie.
L’équipe nationale se mettait en route dès les premières minutes. Sun Xiang centrait pour le géant Yang Lin, mais malgré son mètre 92 l'attaquant chinois placait sa tête légèrement au dessus de la barre (6’). Deux minutes plus tard c’est au tour de Du Wei de se montrer dangereux. Sur un coup-franc tiré par son coéquipier en club Xiao Zhanbo, le défenseur central reprenait la balle de la tête, mais le ballon frôlait le poteau gauche du gardien. C'est finalement sur un nouveau centre en retrait de Sun Xiang que Qu Bo trouvait la solution en coupant la trajectoire (1-0, 18’). A peine le coup d’envoi donné, la Chine repartait à l’assaut. Wang Dong reprenait une mauvaise sortie du gardien birman mais Khin Maung Lwin sauvait son camp par un retourné acrobatique. Quelques minutes plus tard, Qu Bo tentait une Madjer qui rebondissait sur le torse du gardien (21’). L’Empire du Milieu allait enfin doubler la mise sur une action collective. BDu Zhenyu qui transperce la défense et catapulte la balle dans les filets (2-0, 24’). La première occasion birmane arrive seulement deux minutes après le but chinois, la défense chinoise est hors de position et Myo Min Tun en profite pour placer une accélération sur le coté droit, mais sa frappe en force finit dans l’extérieur de la lucarne de Zong Lei. A la pause, les chinois sont logiquement devant, malgré un manque de réalisme de la part des attaquants.
 
U397P6T12D3239328F44DT20071021222754.jpg
Dès la reprise, le match reste sur le même rythme, avec l’entrée de Zheng Bin (ailier) à la place de Xiao Zhanbo (milieu défensif). La première alerte intervient à la 48eme minute pour les birmans mais Qu Bo ne cadre pas sa frappe. Sur le renvoi, Du Wei gagne son duel dans les airs et relance Qu Bo. Ce dernier donne à Zhang Shuai qui peut centrer pour Wang Dong mais la tête plongeante du milieu de Changchun flirte avec le poteau. Nouvelle action collective avec encore le milieu de Changchun, qui lance Qu Bo parti à la limite du hors-jeu, l’attaquant de Qingdao centre en retrait pour Yang Lin qui d’une tête plongeante inscrit le troisième but (3-0, 55’). Huit minutes plus tard, gros cafouillage à l’entrée de la surface et c’est Liu Jian fraîchement entré qui arrache la balle et vient battre Aung Aung Oo d’une frappe à raz-de-terre (4-0, 63’). Encore une fois le milieu de Shaanxi Baorong Liu Jian va se mettre en évidence sur un centre de Du Zhenyu il s’élève plus haut que tout le monde pour placer une tête qui finit sur la barre transversale, le gardien birman était hors de position. Quelques minute plus tard énorme accélération du défenseur de Beijing, Zhang Shuai qui centre fort à raz-de-terre, la balle voyage jusqu'à Du Zhenyu qui malgré son tacle est trop cours de quelque millimètres (70’). Le dernier quart d’heure sera fatal à la Birmanie qui va encaisser trois buts en quatre minutes. Le cinquième but arrive sur un mauvais dégagement de la tête d’un joueur birman, le ballon est récupéré par Zheng Bin qui slalomme sur la gauche de la surface avant de centrer en retrait pour Liu Jian qui du plat du pied frappe, Aung Aung Oo est sur la trajectoire mais le rebond finit dans les pied de Li Jinyu qui ne manque pas l’occasion de rajouter un but à son compteur (5-0, 75’). C’est au tour du capitaine chinois, Li Weifeng, de faire le spectacle en faisant un ciseau acrobatique sur un corner tiré par Du Zhenyu et remis de la tête par Zheng Bin, la balle fini sa course dans la lucarne de Aung Aung Oo (6-0, 77’). Enfin pour clôturer le score, sur une action a une touche de balle, Du Zhenyu lance Qu Bo qui d’un contrôle orienté se met dans le sens du but, et d’une énorme frappe inscrit un doublé (7-0, 79’). La fin de match sera toujours autant en faveur des chinois qui contrôleront le ballon et auront la possibilité d’ajouter un but au tableau d’affichage mais sans réussite.

U397P6T12D3239303F44DT20071021221028.jpg
Ce fut donc un bon premier test pour cette équipe nationale "new look". Le 4-4-2 offensif mis en place par le nouveau sélectionneur a très bien fonctionné. La bonne complémentarité entre Qu Bo et Yang Lin est également à retenir. Il faut toutefois rester prudent, l'adversaire étant d'un niveau trop faible pour jauger le réel potentiel de cette sélection chinoise. Le match retour contre la Birmanie aura lieu le 28 Octobre 2007 à Penang en Malaisie, à cause des incidents survenus récemment au Pays Doré.


Match : Chine 7-0 Myanmar
Lieu :
Century Lotus Stadium (Foshan, Chine)
Affluence : 21 000 spectateurs
Buteurs : Qu Bo (18’, 79'), Du Zhenyu (22’), Yan Lin (55’), Liu Jian (63’), Li Jinyu (75’), Li Weifeng (77’) pour la Chine

Composition de la Chine :
1.Zong Lei
17.Du Wei, 5.Li Weifeng, 2.Zhang Shuai, 3.Sun Xiang
10.Zhao Junzhe (9.Li Jinyu, 60’), 8.Du Zhenyu, 6.Xiao Zhanbo (13.Zheng Bin, 46’), 7.Wang Dong (15.Liu Jian, 57’)
18.Yang Lin, 11.Qu Bo
 

Homme du match ARD :
Qu Bo (Chine)

L’attaquant de Qingdao Zhongneng aura été très actif durant le match. Présent dans tous les bons coups, Qu Bo aura percuté, provoqué. Au final, il termine avec deux buts et deux passes décisives à son compteur. Une véritable résurrection pour lui après une année 2006 catastrophique et une Asian Cup où il est passé inaperçu.

Publié dans Equipe nationale A

Commenter cet article