CSL 2007 : Les déceptions de l'année ARD

Publié le par Lorenz

Branko Jelic  -  Xiamen Lanshi

Où est donc passé l'ancien meilleur buteur de la Chinese Super League, à l'époque de son passage à Beijing Guo'an ?Cela fait maintenant deux saisons que le buteur serbe n'est que l'ombre de lui-même. La terreur des surfaces ne fait plus peur et n'y arrive pas. Avec seulement 2 buts à son actif, on est loin de sa moyenne habituelle. Les observateurs pensaient que la saison dernière n'était qu'une exception, mais ses mauvaises performances ont une nouvelle fois accompagné ceux de son club, relégué. A moins d'un transfert, Branko Jelic jouera donc l'année prochaine en China League. Mais qui pourrait encore vouloir de lui ?

branko-jelic.jpg


Li Yi  -  Shaanxi Baorong

C'était le transfert de l'intersaison. La star internationale chinoise Li Yi devait en effet se relancer en signant chez le club du centre de la Chine, Shaanxi. Malheureusement, son rendement n'a pas été celui escompté. Seulement 11 matchs joués avec un tout petit but, Li Yi s'est fait voler la vedette par son coéquipier brésilien Ronny. Le buteur chinois n'est désormais plus qu'un simple attaquant de talent moyen en Chine, et sa place en équipe nationale paraît définitivement perdue.

li-yi.jpg


Chen Tao  -  Changsha Ginde

Le fantasque numéro dix de l'équipe olympique aurait pu être la révélation du championnat. Après un tournoi de Toulon extraordinaire où il aura éclaté aux yeux des recruteurs européens, le milieu chinois n'a pas réussi à continuer sur sa lancée cette saison. La faute à un différent avec son club, qui a tout fait pour le bloquer. Chen Tao était en effet suivi par de nombreux clubs mais la direction n'a jamais voulu le laisser partir en Europe. Résultat: seulement 7 titularisations . Pas assez pour montrer son talent...

chen-tao.jpg

Publié dans Chinese Super League

Commenter cet article