EAFF 2008 Féminine : Les Roses d’Acier l’emportent à l’arrachée

Publié le par Seb

Les Roses d’Acier participaient à leur première rencontre du tournoi, dans un match sous haute tension pour Elisabeth Loisel qui a été critiqué par tous les médias chinois pour son manque de professionnalisme.

chine_coreesud_w_1.jpg


Les dix premières minutes étaient équilibrées, la Chine attaquant à toute vitesse pendant que les coréennes faisant circuler la balle. Il fallait attendre la dixième minute pour voir la première frappe cadrée avec un tir de Kim Yoo-Mi bien capté par Zhang Yanru. Sur un dégagement de la défense coréenne, Park Hee-Young prenait les chinoises de vitesse et frappait au but mais la balle frôlait le poteau gauche. A la 17eme minute les chinoises réagissaient enfin avec une frappe de loin de Qu Feifei qui obligeait Kim Jung-Mi à détourner la balle en corner. Les Roses d’Acier prennaient alors le match en main et sur un centre Han Duan reprenait la balle d’une tête décroisée qui mettait en difficulté la gardienne coréenne. La seule occasion des joueuses du pays du matin calme arrivera sur un corner repris de la tête par une coréenne, Zhang Yanru effectuant un arrêt réflexe sur sa ligne. Les filles d'Elisabeth Loisel ouvraient alors le score sur un corner dans les arrêts de jeu. Wang Kun remettait au centre un bon ballon de Bi Yan pour l’inévitable Han Duan qui n’avait plus qu’à pousser la balle au fond (1-0 45’).

chine_coreesud_w_2.jpg


Au retour des vestiaires ce sont les sud-coréennes qui vont se montrer dangereuses sur un coup franc de Kim Yoo-Mi arrêté par Zhang Yanru. Les chinoises vont alors répliquer par deux fois, par Han Duan qui manquait une tête a bout portant et par Qu Feifei qui trouvait Kim Jung-Mi sur sa route. L’égalisation coréenne survenait juste avant l’heure de jeu. Sur un centre de Cha Yun-Hee, Park Hee-Young lobbait Zhang Yanru de la tête qui regardait la balle rentrer dans ses filets (1-1, 59’). Moins de dix minutes après son premier but l’avant-centre de Daekyo doublait la mise sur une frappe en lucarne à la suite d’un superbe contrôle orienté (1-2, 66’). Les chinoises ne se laissaient pas abattre et Xu Yan inquiétait la gardienne sud-coréenne 3 minutes après. Le match montait alors en régime malgré la fatigue et c’est encore Park Hee-Young qui faisait frémir le Yongchuan Stadium sur une frappe bien boxée en corner. Les dernières vingt minutes étaient 100% chinoises et a dix minutes de la fin c’est une nouvelle fois Han Duan qui ramenait ses coéquipières dans le match avec l’égalisation sur une frappe consécutif à un corner (2-2, 78’). Le public poussait et les chinoises vont toucher la barre par deux fois, la première par Guo Yue sur une tête, la seconde sur un centre de Han Duan bien repris par la même Guo Yue. Mais sur la deuxième, Xu Yuan suivait bien et donnait la victoire au siennes sur une reprise de la tête qui ne laisse aucune chance à Kim Jun-Mi (3-2, 86’). Les sud-coréennes tenteront de revenir sur la fin du match mais sans succès.

chine_coreesud_w_3.jpg


Les Roses d’Acier ont montré qu’elles étaient solides mentalement et Elisabeth Loisel aura fait taire les critiques pour un temps. Le prochain match sera capitale face à de redoutables japonaises qui se sont imposé 3-2 face à l’épouvantail nord-coréen.


Lieu : Yongchuan Stadium, Chongqing (Chine)
Affluence : ---
Buts : Han Duan (45’, 78’), Xu Yuan (86’) pour la Chine - Park Hee-Young (59’, 66’) pour la Corée du Sud

Composition Chine :
1.Zhang Yanru
16.Liu Yali, 3.Li Jie, 4.Wang Kun, 2.Yuan Fan (6.Zhang Ying, 70’)
7.Bi Yan, 20.Zhang Tong (14.Guo Yue, 70’), 12.Qu Feifei (11.Xie Caixia, 46’), 8.Zhang Nuo
9.Han Duan, 22.Xu Yuan

Composition Corée du Sud :
18.Kim Jung-Mi
2. Lee Jin-Hwa, 4. Kim Yoo-Mi , 3. Yu Ji-Eun, 20. Yoo
Young-Sil, 24. Cho So-Hyun
19. Cha Yun-Hee, 8. Kwon Hah-Nul, 5. Hong Kyung-Suk
9. Han Song-I, 11. Park Hee-Young


Femme du match ARD : Han Duan (Chine)

Deux joueuses se sont détachées du lot : Han Duan et Park Hee-Young. Cette fois-ci nous avons choisi l’avant-centre chinoise pour son doublé et ses actions constamment dangereuses devant le but sud-coréen. Comme lors de chaque rencontre des Roses d’Acier, Han Duan a été omniprésente et elle sera à n’en pas douter l’une des joueuses à suivre lors du prochain match.

chine_coreesud_w_4.jpg
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article