EAFF 2008 : La Chine bute sur le Japon

Publié le par Seb

Pour cette seconde journée du championnat d’Asie de l’Est, les dragons chinois affrontaient les Samurais japonais. Vladimir Petrovic faisait confiance au même onze de départ que lors de la rencontre face à la Corée du Sud. De son coté Takeshi Okada alignait une formation en 4-5-1  en raison des blessures à répétition de ses joueurs.

chine_japon_1.jpg

Le premier quart d’heure était un round d’observation, les deux équipes perdant souvent le ballon au milieu de terrain. La premiere frappe au but aura étéla bonne pour les japonais avec un centre de Komano pour Koji Yamase qui n’avait qu’à pousser la balle au fond des filet (0-1, 17’). Sur le coup d’envoi les joueurs chinois combinaient bien pour décaler Wang Dong qui voyait sa frappe passer de très peu à coté du poteau. Une minute plus tard les chinois tentaient une nouvelle fois de bouger la défense japonaise avec un centre à raz de terre de Du Zhenyu qui ne permettait pas à Qu Bo de cadrer sa frappe. Les occasions se faisaient rare lors de cette première mi-temps avec de nombreuses frappes et têtes non cadrées. La meilleure chance était à mettre au crédit des japonais avec une frappe de 25 mètres de Koji Yamase dans les arrêts de jeu qui passait juste a coté du but de Zong Lei.

chine_japon_2.jpg

Au retour des vestiaires le match prenait une physionomie totalement différente. Les hommes de Petrovic abandonnaient le jeu rapide à une touche de balle pour revenir a la bonne vieille méthode de long ballon devant. Au contraire le Japon haussait son niveau de jeu prenant à la gorge les chinois. Rien n’était à signaler jusqu'à la 56eme minute et une sortie à l’aventure de Zong Lei qui accrochait Yasuda à la limite de la surface de réparation. Yasuhito Endo se chargeait de frapper directement le coup-franc mais n’arrivait pas à trouver la lucarne. Malgré les changement apportés par le sélectionneur chinois, les joueurs de l’Empire du Milieu étaient amorphes et n'arrivaient pas à accélérer. Dix minutes plus tard c’était au tour de Yamase de tenter sa chance mais une nouvelle fois sans succès. Les japonais contrôlaient quasiment la totalité des ballons et se créaient une occasion sur une frappe de Hanyu à l’entré de la surface, captée sans problème par Zong Lei. Dans les arrêts de jeu l’attaquant de Kashima Antlers Yuzo Tashiro échappait à la surveillance des défenseurs, heureusement pour l’arrière garde chinoise il ne réussissait à trouver le cadre. Le score ne bougeait plus et le Japon l'emportait au final 1-0.

chine_japon_3.jpg

Deuxieme match et deuxième défaite pour les dragons chinois qui se sont heurtés à la muraille dressée par le pays du matin calme. Le dernier espoir pour les chinois de sortir la tête haute sera de l’emporter face à son voisin nord coréen ce samedi.


Match : Chine 0-1 Japon
Lieu : Chongqing Olympic Sports Center (Chongqing, Chine)
Affluence : ---
Buts : Koji Yamase (17’) pour le Japon

Composition de la Chine :
1.Zong Lei
2.Zhang Shuai, 18.Xu Yunlong, 5.Li Weifeng, 3.Sun Xiang
6.Wang Dong (10.Zhao Junzhe, 54’), 15.Liu Jian (23.Lu Zheng, 59’), 16.Zhou Haibin (9.Hao Junmin, 76’), 8.Du Zhenyu
7.Qu Bo, 11.Zhu Ting

Composition du Japon :
18.Seigo Narazaki
3.Yuichi Komano (21.Akira Kaji, 46’), 22.Yuji Nakazawa, 25.Atsuto Uchida, 2.Yasuyuki Konno
5.Michihiro Yasuda (8.Naotake Hanyu, 58’), 7.Yasuhito Endo, 10.Koji Yamase, 13.Keita Suzuki, 14.Kengo Nakamura
12.Yuzo Tashiro


Homme du match ARD : Koji Yamase (Japon)

Le milieu de terrain japonais s’est démarqué non seulement grâce à son but mais aussi par son rendement offensif lors de la recontre. Il aura été la plus grande menace japonaise dans ce match cadenassé avec de nombreuses frappes à son actif.

chine_japon_4.jpg

Publié dans Equipe nationale A

Commenter cet article