EAFF 2008 Féminine : Le Japon écrase la Chine pour une victoire finale

Publié le par Seb

Après un bon match nul face à la Corée du Nord, la Chine rencontrait le Japon dans ce qui serait un quitte ou double pour les Roses d’Acier. En effet, soit elles l’emportaient et soulevaient le trophée, soit elles s’inclinaient et terminaient comme les hommes à une décevante troisième place.

chine_japon_women_1
Dans un Yongchuan Sports Center entièrement rempli, les japonaises se montraient dangereuses dès les premières minutes avec une frappe de Yuki Nagasato bien captée par Zhang Yanru. A peine le temps de souffler pour la gardienne chinoise qu’une erreur de relance de Zhang Ying permettait à nouveau à NagasatoZhang Yanru. La première sur une reprise de volée de Nagasato (13’), la deuxième sur une frappe  de Homare Sawa sur la transversale (16’). Il faudra patienter seulement deux minutes pour voir les nippones ouvrir le score, Sawa réussissant à battre le piège du hors-jeu chinois pour centrer pour Shinobu Ohno qui ajustait Zhang Yanru (0-1, 18’). On pensait alors que les Roses d’Acier allaient réagir après ce but mais les japonaises continuaient à donner des coup de butoir sur la cage chinoise. La seule occasion pour les filles de Loisel arrivait à la 35eme minute. Sur un centre de Xie Caixia, Xu Yuan plongeait mais sa tête trop décroisée passait à coté. Les nippones allaient faire le break à trois minutes de la mi-temps sur une frappe de Sawa. Zhang Yanru se détendait pour détourner la balle sur le poteau mais Shinobu Ohno en embuscade poussait la balle au fond des filet (0-2, 42’). A la mi-temps les japonaises étaient très logiquement devant. de tenter sa chance mais cette fois ci non cadré. Les nippones mettaient une pression énorme sur le camp chinois, ce qui leur donnaient l’occasion par deux fois d'inquiéter

chine_japon_women_2
Les deux équipes retournaient sur la pelouse pour une seconde mi-temps qui allait être un supplice pour les chinoises. Les seules accélérations de Han Duan ne suffisaient pas face à un bloc compact. La première à se mettre en avant allait être Yuki Nagasato qui d’une superbe frappe enroulée obligeait Zhang Yanru à s’envoler pour mettre la balle en corner. Le coup de grâce ne se faisait pas attendre puisque seulement dix minutes après la reprise, l’intenable Nagasato reprenait d’une tête victorieuse un centre parfait d'Ohno (0-3, 54’). A l’heure de jeu, les japonaises continuaient de pousser et on se demandait comment Eriko Arakawa pouvait rater la balle de but offerte sur un plateau par Ohno. Une dernière opportunité pour les nippones arrivait à dix minutes de la fin, un missile de 25 mètres venant s’écraser sur la barre de Zhang Yanru.

chine_japon_women_3
Les japonaises s’imposent donc 3-0 et remportent le tournoi EAFF 2008, finissant invaincu. De leur coté les chinoises ratent le coche comme lors de l’édition 2005. Zhang Yanru recevait malgré tout le prix de meilleure gardienne de la compétition. Il va maintenant falloir se reconcentrer pour affronter l’Allemagne le 28 février et les USA en ouverture de l’Algarve Cup au Portugal en mars prochain.

Lieu : Yongchuan Sports Center, Chongqing (Chine)
Affluence : 25 000 spectateurs
Buts : Shinobu Ohno (18’, 42’), Yuki Nagasato (54’).

Composition Chine :

1.Zhang Yanru
2.Yuan Fan (5.Jiang Shuai, 69’), 6.Zhang Ying, 3.Li Jie, 15.Zhou Gaoping
11.Xie Caixia, 8.Zhang Nuo (20.Zhang Tong, 46’), 10.Yu Weimin (14.Guo Yue, 46’), 16.Liu Yali
9.Han Duan, 22.Xu Yuan

Composition Japon :

12.Nozomi Yamago
2.Yukari Kinga, 3.Hiromi Ikeda, 4.Azuza Iwashimizu
8.Aya Miyama, 10.Homare Sawa, 18.Miyuki Yanagita, 20.Mizuho Sakaguchi
11.Shinobu Onho (24.Karina Maruyama, 79’), 9.Eriko Arakawa (17.Kozue Ando, 67’), 16.Yuki Nagasato (14.Rumi Utsugi, 88’)


Femme du match ARD : Shinobu Ohno (Japon)

L’attaquante nippone a été la joueuse qui a crée le chaos dans la défense chinoise, avec son doublé et sa passe décisive elle aura largement pesé sur le match tout comme sa coéquipière Yuki Nagasato.

chine_japon_women_4

Commenter cet article