Qui sera le champion de la CSL 2008 ?

Publié le par Laurent

A moins d'une semaine de la reprise de la Chinese Super League, Asian Red Dragons vous propose de faire un tour d'horizon des forces en présence pour cette année 2008.

Sauf grosse surprise, les favoris devraient toujours être là pour cette nouvelle saison. Le champion en titre, Changchun Yatai, n'a pas connu de départs massifs. Mieux encore, les leaders étrangers que sont Guillaume Dah Zadi, Elvis Scott ou Samuel Caballero sont restés et devraient permettre au club de garder son statut de leader. Les arrivées de Cui Wei (arrière prometteur en provenance de Beijing Guo'an) et Gabriel Melkam (solide stoppeur de Xiamen Lanshi) devraient permettre au club de jouer sur tous les tableaux, Changchun jouant en effet la Champions League Asiatique. Enfin, les Yatai ont effectué une très belle opération en signant l'un des espoirs majeurs du football chinois, Lu Jianjun. L'ancien arrière droit de Harbin Yiteng, qui était le seul joueur de division inférieure à évoluer en équipe nationale, devra toutefois confirmer tout son potentiel en franchissant un cap.

dah_zadi
D'autres clubs s'annoncent comme favori au titre. Shanghai Shenhua semble s'être enfin débarassé de ses problèmes suite à la fusion des deux clubs de Shanghai. L'intersaison a permis de dégraisser massivement l'effectif en ne gardant qu'un noyau solide de joueurs talentueux. A l'exception de Hamilton Ricard, les étrangers, peu convaincants l'année dernière, sont partis laissant la place à trois sud-américains. Un en particulier sera à surveiller: Emil Martinez, véritable trouvaille de ce mercato. Les récents matchs amicaux ont confirmé la puissance annoncée de Shanghai Shenhua qui fera tout pour revenir au top après plusieurs années en dent de scie.

emil_martinez
Quant à Beijing Guo'an devrait également être là. L'effectif n'a que très peu changé. Tiago Honorio est resté, tout comme Tao Wei. A moins d'un cataclysme, le club de la capitale devrait répondre présent.

Dalian Shide reste néanmoins dans l'espectative. Le club le plus mythique de Chine a complètement changé d'effectifs en enregistrant de nombreux départs. Wang Sheng, Yan Song, Zoran Jankovic, ... on ne comprend pas trop la technique du club. Les leaders Zhang Yaokun et Zhu Ting sont toutefois resté. Mais seront-ils suffisant dans la course au titre? Cette saison devrait davantage ressembler à une année de transition.


Enfin, Asian Red Dragons a choisi plusieurs outsiders. Shaanxi Baorong tout d'abord, qui a réalisé le plus beau mercato de cet hiver. Le club a en effet fait signé les attaquants Wang Peng, Vicente et Jiang Chen, ainsi que l'expérimenté défenseur de Shenzhen Xin Feng. L'attaque des Baorong devrait être impressionnante, et les places chers aux postes de buteurs.
Le promu Chengdu Blades, qui jouit d'une bonne réputation en Chine malgré son statut, s'annonce également comme prometteur. L'arrivée de Li Tie devrait aider le club dans ses ambitions.
Enfin, Wuhan Guanggu devrait continuer de jouer son rôle de trouble-fête. Plusieurs étrangers sont arrivés, dont l'argention La Paglia ou le brésilien Gustavo, en provenance de l'Internacional SC.

Une belle saison s'annonce donc, malgré un calendrier serré dû aux Jeux Olympiques. Vivement le début !

Publié dans Chinese Super League

Commenter cet article