Qualifs. Coupe du Monde 2010 : La Chine méritait mieux face à l'Australie

Publié le par Laurent

Le choc du groupe avait lieu cet après-midi (ce matin en France) au Tuodong Stadium de Kunming, qui accueillait pour la première fois l'équipe nationale. Le stade était donc plein pour supporter les siens dans un match qui s'annoncait rude et décisif. Ratomir Dujkovic (qui a relegué Vladimir Petrovic à un rôle d'assistant) surprenait tout le monde en alignant une formation offensive en 4-3-3 à la lyonnaise, préférant le jeune Jiang Ning à Du Zhenyu.

chine_australie
Le début de match lançait les hostilités, les deux équipes jouant durement. Rapidement, les chinois allaient prendre le jeu en main, l'Australie étant visiblement venu avec des intentions très défensives. Malgré une possession de balle bien supérieure, la Chine ne parvenait pas à se montrer très dangereux. Ni Sun Xiang sur coup-franc (17') ni Zhu Ting (20') n'arrivaient à inquiéter Mark Schwarzer. L'Australie sortait progressivement la tête de l'eau et sur un contre, Mark Bresciano obligeait Zong Lei à un arrêt réflexe sur sa ligne (24'). Les chinois allaient alors repartir de l'avant, mais seul Zheng Zhi se montrait dangereux sur un bel enchainement malheureusement ponctué par une frappe trop écrasée (33'). La dernière occasion était à mettre aux crédits des australiens, mais la volée de Brett Holman était bien captée par Zong Lei.

chine_australie
La deuxième mi-temps était la copie conforme de la première, les occasions en moins. L'Australie continuait de défendre, laissant le ballon aux chinois. Il n'y aura que deux occasions franches. La première par Zhu Ting qui écrasait trop sa frappe (51'). La deuxième par Qu Bo, tout juste entré en jeu, mais le gardien australien était bien placé. Le tournant du match allait alors se dérouler à la 87eme minute. Mark Schwarzer ratait complètement sa sortie dans les pieds de Qu Bo, et l'arbitre sifflait logiquement un pénalty décisif. Shao Jiayi, qui venait de remplacer Zheng Zhi, se chargeait de le tirer mais le gardien australien se rattrapait en stoppant le tir du joueur de Cottbus. La balle de match était passé, le score ne bougeait plus jusqu'au coup de sifflet final.

chine_australie
La Chine repart donc avec un match nul à domicile face à l'un des favoris du groupe. Malgré tout, on ne peut s'empêcher de penser que l'Empire du Milieu méritait mieux tant les australiens paraissaient frileux et hésitants. Le 4-3-3 instauré par Dujkovic aurait fait forte impression, les chinois développant un jeu offensif et plaisant à suivre. Jiang Ning aura donné raison à son entraineur en faisant une bonne prestation, à l'inverse d'un Zhou Haibin complètement transparent ou d'un Zhang Shuai trop faible techniquement. Enfin, l'apport des Overseas aura été bénéfique.


Match: Chine 0-0 Australie

Lieu : Tuodong Stadium (Kunming, Chine)
Affluence : 33 000 spectateurs
Buts : aucun

Composition de la Chine :
1.Zong Lei
2.Zhang Shuai, 4.Feng Xiaoting, 5.Li Weifeng, 3.Sun Xiang
10.Zheng Zhi (67', 6.Shao Jiayi), 17.Sun Jihai, 18.Zhou Haibin (62', 15.Xiao Zhanbo)
13.Zhu Ting, 9.Han Peng (72', 11.Qu Bo), 16.Jiang Ning

Composition de l'Australie :
1.Mark Schwarzer
2.Lucas Neill, 3.Jade North, 6.Michael Beauchamp, 8.Luke Wilkshire
11.David Carney, 13.Vince Grella, 5.Jason Culina, 4.Carl Valeri, 18.Mark Bresciano
10.Archie Thomson (9',14.Brett Holman)

Classement après la 2eme journée :

Classement

Equipe

Matchs joués

Points

Diff.

1er

Australie

2

4

+3

2eme

Qatar

2

3

-1

3ème

Chine

2

2

0

4ème

Irak

2

1

-2



Homme du match ARD : Zhu Ting (Chine)

L'ailier de Dalian Shide continue sur la lancée de ses dernières performances, s'affirmant de plus en plus comme un élément indispensable de l'équipe nationale. Véritable feu follet de l'équipe, alliant force de percussion et technique au dessus du lot, Zhu Ting a une nouvelle fois fait beaucoup de bien dans une position d'ailier droit.

zhu_ting

Publié dans Equipe nationale A

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article