Asian Cup féminine 2008 : La Chine en finale!

Publié le par Seb

Pour la dixième fois lors des onze dernières éditions, les Roses d’Acier se retrouvent en finale de la Coupe d’Asie. Depuis la dernière Coupe du Monde, personne n’aurait parié sur les championnes d’Asie en titre, leur pauvres prestations lors de l’Algarve Cup ne rassurant guère plus. Pour cette demi-finale, les Roses d’Acier affrontaient les redoutables Nadeshiko qui les avaient ridiculisées 3-0 lors de la Coupe EAFF à Chongqing en février dernier.

 


Lors de la première le Japon dominait outrageusement avec de nombreuses tentatives qui mettait la défense chinoise et Zhang Yanru à rude épreuve, mais les japonaises maladroites n'arrivaient pas à trouver la faille. Du coté des chinoises, une seule grosse occasion pour Xu Yuan qui dans la surface qui obligeait Fukumoto Miho à effectuer une belle parade.

 


En seconde période le match allait s’animer avec dès la reprise l’ouverture du score des Nadeshiko sur un superbe slalom de Sawa Homare qui enchainait avec une frappe que Zhang Yanru ne pouvait qu’effleurer (1-0, 48’). Après ce but, les joueuses de l’Empire du Milieu allaient se remobiliser. Zhang Ruihua faisait rentrer Wang Dandan à la place de Gu Yasha, un choix payant puisque trois minutes après son entrée en jeu Wang Dandan égalisait sur un cafouillage dans la surface (1-1, 63’). Le festival Wang Dandan ne faisait que commencer puisque cinq minutes plus tard, sur un service de Zhang Ying entrée auparavant, la joueuse de Beijing fusillait la portière japonaise pour un superbe doublé (1-2, 68’).  Pour conclure la remontée fantastique, Han Duan donnait la victoire au siennes en reprenant un ballon trainant dans la surface (1-3, 75’). Les japonaises auront beau pousser lors des dix dernières minutes, rien n’y faisait, les chinoises étaient belle est bien en finale de la Coupe d’Asie 2008.



La Chine va retrouver en finale la rivale éternelle, la Corée du Nord, qui s'est facilement imposé 3-0 face à l'Australie. Avec une défaite (1-0) et un match nul (0-0) face aux nord-coréennes, les chinoises ont les moyens d’aller chercher le titre. Mais du coté nord-coréen, on veut lever l’affront de la précédente Coupe d’Asie qui les avaient vu s’incliner 1-0 en demi-finale en 2006. La joueuse à surveiller est sans aucun doute l’attaquante Ri Kum-Suk qui avec six buts au compteur devrait être nommée meilleure joueuse du tournoi.

 
Match : Japon 1-3 Chine
Lieu : Thong Nhat Stadium, (Ho Chi Minh Ville, Vietnam)
Affluence : 1 000 spectateurs
Buts : Sawa Homare (48’) pour le Japon - Wang Dandan (63’, 68’) et Han Duan (75’) pour la Chine

Composition des équipes :

Composition de la Chine :


Composition du Japon :

GK

1

Zhang Yanru



GK

1

Fukumoto Miho


DF

15

Zhou Gaoping



DF

2

Kinga Yukari


DF

3

Li Jie



DF

3

Ikeda Hiromi


DF

5

Weng Xinzhi



DF

4

Iwashimizu Azusa


DF

33

Liu Huana



DF

18

Yanagita Miyuki

67’

ML

7

Bi Yan



ML

8

Miyama Aya


ML

6

Zhang Na

57’


ML

10

Sawa Homare


ML

17

Gu Yasha

60’


ML

20

Sakaguchi Mizuno


ML

11

Pu Wei

85’


FW

11

Ohno Shinobu

84’

FW

9

Han Duan



FW

9

Arakawa Eriko


FW

8

Xu Yuan



FW

16

Nagasato Yuki

75’










Remplacements :


Remplacements :

ML

4

Zhang Yin

57’


ML

14

Utsugi Rumi

67’

ML

21

Wang Dandan

60’


ML

24

Maruyama Karina

75’

ML

12

Qu Feifei

85’


FW

23

Kitamoto Ayako

84’


Commenter cet article