Toute la Chine : Chine et Etats-Unis rivaux pour accueillir la Coupe du Monde

Publié le par Nicolas Jucha (toutelachine.com)

Asian Red Dragons vient de s'associer avec le site toutelachine.com, afin de mieux faire partager la culture chinoise. C'est dans cette optique que nous vous proposons un de leur article.


Après les Jeux Olympiques, la Coupe du monde de football ? C'est tout du moins l'ambition avouée de la Chine, qui a officieusement annoncé son intention d'accueillir l'édition 2018 de la Coupe du monde FIFA.


Le Wuhan Sports Center, qui accueillera la Coupe du Monde féminine en 2007


Dong Hua, le porte parole de la fédération chinoise de football, a d'ailleurs déclaré que "tout le monde en Chine espère accueillir la Coupe du monde". Une équipe nationale aux performances en dents de scie ainsi qu'une seule et unique participation à la Coupe du monde (élimination au premier tour en 2002) ne font pas actuellement de la Chine un poids lourd du football mondial.


Ce qui n'empêche pas l'Empire du milieu d'être l'un des favoris pour accueillir la Coupe du monde en 2018, et il est certain que le géant asiatique organisera quoi qu'il en soit le Mondial de football dans un futur plus ou moins proche.


La question qui se pose pour la Coupe du monde 2018 est la suivante : au nom de la rotation continentale instaurée par l'actuel président de la FIFA Sepp Blatter, la Coupe du monde 2018 sera t-elle confiée à l'Asie ou à l'Amérique du nord.


Les Etats-Unis, eux aussi candidats, seraient à coup sûr choisis si la rotation imaginée par la FIFA considérait l'Amérique du nord, et celle du sud, comme deux entités à part. Dans le cas contraire, l'organisation reviendrait à un pays d'Asie, l'Europe (Allemagne) ayant obtenu 2006, l'Afrique (Afrique du sud) organisant l'édition 2010, et l'Amérique (nord et sud réunis) obtenant l'édition 2014.


La question reste en suspens, car dans les instances de la FIFA, l'Amérique du nord constitue avec l'Amérique centrale la Concacaf, une confédération distincte de celle du sud du continent : la Conmbol. Néanmoins, la décision d'intégrer les deux parties du continent américain dans la rotation aurait pour inconvenient de grandement favoriser les rares pays du nord pouvant organiser le Mondial : Etats-Unis, Canada et Mexique.


La Chine conserve donc ses chances, et est sans conteste le candidat le plus sérieux pour succéder au Japon et à la Corée du sud, qui avaient été associés en 2002 pour organiser la première Coupe du monde en Asie.


10 villes devraient être retenues pour accueillir l'évènement si la Chine était choisie pour le Mondial 2018. Nul doute que la prochaine organisation en 2007 de la Coupe du monde de football? feminine sera un test grandeur nature pour rendre le pays crédible en tant qu'hôte d'une Coupe du monde.


Par Nicolas Jucha, toutelachine.com

Publié dans Autres sujets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article