Amical : Le navire chinois au bord du naufrage face à la Thaïlande

Publié le par Seb

L'équipe nationale masculine a sombré ce mercredi 16 mai face à une équipe Thaïlandaise dominatrice. Les joueurs du coach Chanvit Phalajivin auront mené le match sur un train d'enfer, l'emportant au final 1-0 dans un Rajamangala Stadium de Bangkok sonnant bien vide.


L'équipe Thaïlandaise commencait à faire le jeu dès le coup d'envoi mais la première occasion sera chinoise. Sur une tête de Cao Yang à la 8eme minute, le goal Thai Kosin Hathairattanakool bien placé bloquait la tentative sans aucun problème. De leurs cotés les Thai continuaient de pousser et leurs premières chance arriva sur coup de pied arreté avec une frappe de Tawan Sripan, sans danger pour Li Leilei.

 


Les Chinois allaient avoir la chance d'ouvrir le score à la 22eme minute sur une tête de Li Jinyu mais une nouvelle fois, le gardien s'interposait. 3 minutes plus tard, Qu Bo trouvait le cadre mais là encore Kosin Hathairattanakool était bien présent. Le jeu chinois n'avait pas de secret pour l'entraineur thai qui s'attendait a un jeu aérien avec de long ballon. Mais alors que ses joueurs réussissaient à contrer les joueurs de Zhu, les Chinois avaient de gros problème dans leur vitesse de jeu et les passes courtes des joueurs du royaume de Siam. C'est d'ailleurs sur une action menée à 100 à l'heure par les Thais et ponctuée par une frappe lourde que Li Leilei s'incline. Le goal des Luneng réussissait à repousser la frappe initiale de Tawan Spu mais sur le rebond, les défenseurs chinois bien trop passif laissaient l'avant-centre de BEC Tero Pipat Thonkanya reprendre la balle de volée et inscrire le seul but de la rencontre.

 


En seconde période, les joueurs de l'Empire du Milieu allaient passer la seconde vitesse en faisant rentrer Jiang Kun à la place de Li Tie. Le nouvel entrant voyait son coup-franc frôler la lucarne du but Thai. De leurs cotés les joueurs au maillot jaune royal auraient dû faire le break après l'heure de jeu mais Li Leilei préservait par deux fois le score. La première sur une superbe frappe de Suchao Nutnum, la seconde sur une frappe au premier poteau de Jakkrit. Au final, la Chine s'inclinait, sans brio, et le sélectionneur Zhu Guanghu se retrouvait encore plus menacé.


Les Chinois vont maintenant s'envoler pour San Jose, aux Etats-Unis, pour affronter la sélection américaine le 02 juin.

 

 

Match : Thaïlande 1-0 Chine
Lieu : Rajamangala Stadium (Bangkok, Thaïlande)
Affluence : -
Buts : Pipat Thonkanya (35') pour la Thaïlande

Composition de la Chine :
Li Leilei
Cao Yang, Xu Yunlong, Zhang Yaokun, Jiao Zhe (Zhang Shuai, 84')
Yan Song (Hao Junmin, 46'), Zhao Junzhe, Li Tie (Jiang Kun, 46')
Qu Bo, Li Jinyu (Ji Mingyi, 78'), Han Peng (Wang Dong, 71')


Homme du match ARD : Datsakorn Thonglao (Thaïlande)

Véritable maître à jouer de son équipe, Thonglao s'est montré combatif jusqu'au dernier instant. Un courage à tout épreuve qui lui a permis de montrer la voie du succès à ses coéquipiers.

Publié dans Equipe nationale A

Commenter cet article