8 Nations Cup : Les jeunes chinois se heurtent à l'Afrique du Sud

Publié le par Seb

C’est dans les terres australes d'Afrique du Sud que les jeunes joueurs de l’Empire du Milieu se trouvaient pour cette nouvelle édition du Sasol Eight Nations Cup, regroupant 8 sélections espoirs ou olympiques. Les chinois sont venus pour défendre leur titre acquis l’année dernière face aux sud-africains avec une victoire 3-1 en finale.



Lors de la première journée à Johannesburg, par un froid proche de 0°, les Chinois n’ont pas pu faire mieux que 0-0 face à des africains accrocheurs. Pourtant la Chine aurait dû l’emporter tranquillement, à l’image de Gao Lin qui  oblige Senzo Meyiwa à une superbe parade après seulement 6 minutes de jeu. L’attaquant des Shenhua étant très en vue, une nouvelle tête de sa part vient battre le gardien, mais cette fois-ci c’est le poteau qui renvoie la balle. Le manque de réussite allait presque coûter cher aux chinois. Juste avant la mi-temps, le capitaine sud-africain Mkhanyiseli Siwahla s’introduit dans la surface, mais son manque de lucidité le fera frapper en force au dessus de la barre alors que deux joueurs étaient en position pour recevoir un éventuel centre. A la pause, les joueurs de Dujkovic peuvent avoir des regrets de ne pas avoir concrétiser cette domination.



La seconde période voyait la Chine continuer à pousser en direction des buts sud-africains, mais ces dernierq résistent toujours. Les entrées successives de Michael Nkambule (milieu de terrain) et de l’attaquant Excellent Walaza allaient apporter un plus offensif à cette équipe. Quelques minutes après son entrée, l’avant-centre des Pirates d’Orlando ajuste un centre à raz de terre en direction de Graham King qui n’arrive pas à reprendre la balle pour ce qui sera la seule véritable occasion des Sud-Africains lors de la seconde période. Les jeunes dragons ,eux, redoublaient d'effort alors que la montre indiquait 10 minutes à jouer. Sur une frappe chinoise, le gardien fait une faute de main et il faut toute la lucidité de Nkambule pour dégager sur la ligne et priver ainsi les chinois d’une victoire qui aurait été fort logique.


Composition de la Chine :

1.Wang Dalei
3.Bai Lei, 2.Zhao Ming, 15.Dai Lin, 14.Yuan Weiwei
11.Wang Xiaolong (7.Shen Longyuan, 76'), 8.Zhang Xiaobin, 10.Chen Tao (cap), 20.Cui Peng (13.Li Wei, 73')
9.Jiang Ning (19.Jiang Chén, 66'), 18.Gao Lin (21.Lü Zheng, 59')

Publié dans Equipe espoir - jeunes

Commenter cet article