Le Bayern Munich en démonstration face à la Chine olympique

Publié le par Seb

Dans un stade de l’Allianz Arena rempli par 53 000 spectateurs, l’équipe olympique chinoise n’aura fait illusion que lors des 20 premières minutes. La différence entre les deux équipes a ensuite éclaté au grand jour. Au final, le score de 7-2 aurait pu être bien pire tant la prestation de Liu Zhenli a été horrible. Le gardien chinois aura fait de nombreuses erreurs de placement, ne rassurant guère plus dans ses sorties, et n’aura montré aucune autorité dans sa surface.

chine-bayern-3.jpg

Le match débutait sur les chapeaux de roue avec un but dès la seconde minute inscrit par Miroslav Klose sur un service de la tête signé Luca Toni (1-0, 2’). La réplique chinoise ne se fait pas attendre puisque soixante secondes plus tard Yan Xiangchuang éliminait avec brio son vis-à-vis et centrait pour Zhu Ting qui égalisait (1-1, 3’). A partir de ce moment, le club bavarois va enchainer les occasions sur les cages chinoises. Mark Van Bommel tout d'abord ajustait Liu Zhenli sur un bon service de Klose (2-1, 27’). Quelques minutes plus tard, Bastian Shweinsteiger n’avait plus qu’à pousser le cuir dans la cage déserte après une sortie désastreuse de Liu Zhenli (3-1, 41’). Quatre minutes plus tard, sur un centre de Shweinsteiger, Li Weifeng reprenait la balle de la tête et trouvait la lucarne de son propre gardien (4-1, 45’). L'arbitre sifflait alors la pause sur ce malheureux but.

chine-bayern-2.jpg

Ratomir Dujkovic profitait de la mi-temps pour effectuer six changements. La situation n'évoluait pas à la reprise et Bayern reprenait sa marche en avant. Un quart d’heure après la reprise, Toni Kross reprenait brillament un centre de Jan Schlaundraff pour le cinquième but (5-1, 63). Sur une énième erreur de marquage et une sortie hasardeuse du gardien, Luca Toni inscrivait ensuite le sixième but grâce à un nouveau service de Jan Schlaundraff (6-1, 69’). Sur le coup d’envoi, Zhu Ting permettait à la Chine de réagir en étant à la conclusion d'un superbe mouvement de Wang Xiaolong (6-2, 70’). Les hommes de Dujkovic tentaient alors de revenir au score mais sans succès malgré une belle frappe de Yu Hai (75’). Le coup de grâce arrivait à quatre minutes de la fin. Sur une balle en profondeur, Luca Toni servait Jan Schlaudraff qui crucifiait le gardien chinois (7-2, 87’).

chine-bayern-1.jpg

L’équipe olympique va maintenant poursuivre sa tournée en Europe occidentale avec une départ vers la France le 14 janvier, et un affrontement le 16 contre l’Olympique Lyonnais et le 20 janvier contre le Grenoble Foot 38 (à confirmer).


Lieu : Allianz Arena, Munich (Allemagne)
Affluence : 53 000 spectateurs.
Buts : Miroslav Klose (2’), Van Bommel (27’), Schweinsteiger (41’), Li Weifeng (csc 45’), Kroos (63’), Toni (69’), Schlaudraff (86’) pour le Bayern Munich - Zhu Ting (3’,70’) pour la Chine

Composition de la Chine :

Liu Zhenli
Tan Wangsong (Zhao Xuri, 46’), Dai Lin (Yuan Weiwei, 46’), Li Weifeng (Wan Houliang, 46’), Sun Xiang
Yan Xiangchuang (Lu Zheng, 65’), Zhou Haibin, Wang Yongpo (Yu Hai, 46’), Du Zhenyu (Wang Xiaolong, 46’)
Jiang Ning (Chen Tao, 46’), Zhu Ting

Publié dans Equipe espoir - jeunes

Commenter cet article